Un homme qui dort

Je me suis endormi
Du sommeil du monde.

Guillevic

Ron Mueck, ‘Mask II’, 2001

 

Cette grande oeuvre ressemble étrangement au sculpteur.
Sa taille imposante contraste avec la vulnérabilité du moment,
un sommeil profond, calme, bien loin de l’agitation quotidienne.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s