Le dieu de pierre

Tu portes le dieu de pierre
au fond de toi.
Tu le sers fidèlement,
en secret, tu lui fais des offrandes.
Tu lui portes
des couronnes de fleurs
et des bougies allumées
avec des mains pleines de sang,
pourtant tu sens le gel
descendre dans ton cœur,
et tu sais que ton souffle
sera aussi figé
que le sien
et ton sourire
aussi froid.

*

Steinguden

Du ber steinguden
der inni deg.
Og du tener han truge
og ofrar til han i løynd.
Kransar og kveikte kjertar
ber du til han
med blodige hender,
endå du kjenner
kjøldi av han
i hjarta ditt
og veit dine drag
vert stive som hans
og din smil
like kald.

***

Olav H. Hauge (1908-1994) – Traduit du néonorvégien par François Monnet

Publicités