Oshinn ReidC’est l’automne,
je tiens ta main,
les feuilles exposées au vent,
comme les mouches
à viande goulues,
s’envolent
du pommier
incapable
d’oublier.

***

Károly Fellinger

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Károly Fellinger – Pièce amoureuse

Publicités

Vladislav Khodassévitch – An Mariechen

Pablo Picasso - Francoise sur Fond Gris, 1950

Car c’est si beau et immuable –
Mourir jeune, avant le péché.
Mais tes parents, inébranlables,
D’un mari voudront te doter.

Il vaudrait mieux – mais j’ose à peine
Effleurer ces pensées en moi –
Qu’un misérable te malmène
Un soir sans lune, au coin d’un bois.

Robe froissée, tu serais là,
Couchée dans la boulaie déserte,
Un couteau sous ton sein lilas,
Sous ton sein gauche de fillette.

20-21 juillet 1923
Berlin

♦♦♦

Vladislav Khodassévitch (1886-1939)