Lambert Schlechter – Poème

Lambert Schlechter

elle m’avait demandé
en vain
pendant vingt ans d’arrêter
de fumer

je ne lui ai toujours promis qu’à moitié
ce n’était jamais le moment
et ce n’est toujours pas le moment

je fonctionne à ça
ne fonctionne qu’à ça
du matin au soir
dizaines d’ineffables bonheurs par jour
angoisse et euphorie inextricablement tressés

me tuer m’aide à vivre

et je note le mot tuer
l’arme brûlante / brûleuse à la main

***

Lambert Schlechter, poète luxembourgeois né en 1941

Publicités

Je t’ai regardée beaucoup

Ian Sanderson

je t’ai regardée beaucoup
et ça m’a beaucoup ému

je t’ai trouvée si belle
que ça m’a presque fait pleurer

et j’ai pensé au-dedans de moi
que je ne voulais pas bientôt mourir

et j’ai pensé que je voulais encore
et encore te prendre dans mes bras

il m’importe mon amour que nous vivions

***

Lambert Schlechter, poète luxembourgeois