Ragnhildur Pála Ófeigsdóttir – Trois en une

Je marche
déesse d’un côté
sorcière
de l’autre

moi femme
je n’ose pas regarder
le miroir de la vérité

je n’ose pas voir en face
l’être à trois têtes
qui reste là
devant moi

le miroir
fait des ondes
se ride
comme l’eau bleue

ce sont mes larmes
les nôtres

je suis trois en une

mes larmes rident
le miroir de la vérité

car je vois le poignard
enfoncé dans le coeur

de la sorcière de la déesse

le poignard
dont moi
la femme au centre
je devais les poignarder
me
poignarder

pour pouvoir exister

***

Ragnhildur Pála Ófeigsdóttir (née en Islande en 1951)